13 sept

Communication : transformez l’imprévu en atout !

  • septembre 13, 2016

Vous préparez une réunion ou une allocution. Faut-il tout anticiper, tout contrôler? Le contrôle, le mot est lâché ! Plus vous contrôlez et plus l’imprévu est votre ennemi.

Lors de l’exercice de la prise de parole (en face à face, en réunion ou en grand comité), accueillez avec spontanéité l’imprévu. Acceptez-le! Avec d’autant plus de simplicité que vous pouvez en faire votre allié? Les exemples sont nombreux.

Prenons le cas concret d’une réunion entamée depuis un quart d’heure où l’un des participants arrive en retard. Dans la majeure partie de nos observations, l’orateur ne réagit pas ou, tout à l’inverse, il épingle le retardataire.

Il existe pourtant une troisième voie participative, plus constructive et terriblement efficace. Stoppez net le cours de votre présentation et accueillez la personne. Inutile d’entendre ses justifications, cela ne changera rien à son retard. Accompagnez-la du regard ou même physiquement à sa place et… demandez à une autre personne présente de résumer ce qui a déjà été vu en son absence.

1. Vous évitez que le (la) retardataire ne perturbe l’attention de votre public. Ni par sa vaine tentative d’être discret(e), ni par les inévitables chuchotements qu’il(elle) va démarrer avec ses voisins (« où en est-on », pourquoi je suis en retard « , etc.);

2. Vous êtes sûr que personne ne ratera un élément de votre présentation puisque vous l’avez arrêtée pour un bref moment;

3. Vous accordez de l’importance à chacun des participants.

4. Demander qu’un des participants résume le contenu développé en son absence vous permet de vérifier si votre message a été correctement reçu. Vous pourrez subtilement corriger le tir au besoin.

5. Vous gardez la main sur 100% de l’attention de votre public.

 

Be open !

Philippe SPAILIER – formateur en communication, comédien professionnel

Voir les prochaines dates de la formation « L’art de (bien) communiquer »